Raphaël

Donna velata - détail
Sainte famille Canigiani - détail
L'incendie du Borgo - détail
Portrait de Baldassare Castiglione - détail

Raffaello Sanzio (ou Santi)
Né en 1483 à Urbino - Mort en 1520 à Rome
Nationalité : italienne
Attaché au courant : Renaissance classique


Dès son enfance, Raffaello Sanzio est baigné dans le monde artistique. Il reçoit un double héritage artistique : celui de sa ville natale, capitale des ducs de Montefeltro, et celui de son père Giovanni Santi, peintre reconnu qui se trouve à la tête d'un atelier dans lequel collaborent sur des oeuvres communes le maître et ses élèves. Ce système de travail "à plusieurs mains" restera gravé dans la mémoire du jeune Raphaël qui en fera son mode de fonctionnement lorsqu'il se retrouvera, plus tard, responsable du plus important chantier artistique de son temps : la décoration des chambres du Vatican. C'est d'ailleurs cette organisation "à la Raphaël" qui donnera naissance dans les siècles suivants aux académies de peinture.
C'est dans ce contexte qu'il se forme au dessin et à la peinture. A la mort de Giovanni Santi en 1494, Raphaël n'a que 11 ans. Trop jeune pour prendre la direction de l'atelier, il continue sa formation auprès des assistants de son père disparu.
A l'âge de 16 ans, il est déjà reconnu comme un peintre accomplit. Pendant les années qui suivront, il ne cessera de se déplacer pour répondre aux nombreuses commandes qui lui arrivent. Retables, tableaux d'autel, peintures d'ordre religieux et portraits constituent l'ensemble de ses premières productions. Dès le début son style réaliste, expressif et emprunt d'une douceur particulière, remporte un vif succès.

A partir de 1503 il part travailler en Toscane. De Sienne il rejoint Florence, ville à l'activité artistique légendaire. Il y rencontre Pérugin dont il reçoit une forte influence. Collaborateur plutôt qu'élève, Raphaël développe très vite un style comparable à celui de son aîné, alors figure centrale de l'art florentin. Il étudie également le travail de Léonard de Vinci dont il assimile la technique du sfumato (atténuation des contours grâce à des effets de dégradés d'ombres et de lumières).
Très vite remarqué par les mécènes toscans, il se tisse une réputation à la hauteur des plus grands peintres de l'époque malgré son jeune âge. Il rêve alors de partir s'installer à Rome mais ses efforts restent vains, le main-mise de Michel-Ange sur les commandes de la capitale l'empêchant d'approcher, pour un temps, de la plus prestigieuse des villes de la renaissance. Il y fait néanmoins un séjour en 1506 durant lequel il admire la Piéta du célèbre sculpteur. Cette découverte lui permettra de combiner des formes gracieuses à la lourdeur des corps (La mise au tombeau). Pendant qu'il étudie le travail des grands maîtres, il découvre l'art antique et en assimile progressivement le style qu'il intègre au sien.

En 1508, son rêve se réalise enfin : il est appelé à Rome par le pape Jules II pour travailler sur des fresques monumentales destinées à décorer les appartements pontificaux du Vatican. C'est certainement grâce à la recommandation de l'architecte Bramante, originaire d'Urbino et lié à la famille Santi, que le jeune artiste ambitieux à pu rejoindre le groupe de peintres appelé à travailler au Vatican. Il doit collaborer alors dans un premier temps avec Sodoma, Lorenzo Lotto et Giovanni Bazzi, groupe de peintres florentins dirigés par Pérugin.
C'est dans un contexte politico-religieux particulier que va se dérouler le travail sur les fresques du Vatican : le pape Jules II et son successeur Léon X vont oeuvrer à imposer un pouvoir papal plus fort sur l'ensemble du monde chrétien. Les deux papes désirent renouer avec la grandeur de la Rome antique en la combinant à la philosophie chrétienne. Artistiquement parlant, le style "all'antica" est imposé et c'est Raphaël qui se montrera le plus talentueux à servir ce projet. Jules II donnera congé à ses collaborateurs et confiera à lui seul le soin de réaliser l'ensemble des fresques.

Cet énorme chantier n'empêchera pas le peintre de traiter en parallèle de nombreuses commandes de portraits ou de tableaux d'autels pour d'importants mécènes italiens. Son organisation en système d'atelier lui permettant de diriger simultanément les travaux sur plusieurs fronts à la fois. En dehors de ses travaux de peinture, Raphaël reçu des commandes de tapisseries pour le Vatican et il s'attela également à des projets architecturaux pour lesquels il réalisa les plans et dirigea les équipes chargées de la construction. En 1520, Raphaël, âgé de 37 ans, est emporté par une fièvre fulgurante. Les nombreux dessins et carnets de croquis qu'il a laissé témoignent des incessantes recherches qu'il effectuait pour trouver la perfection dans la position des corps et dans la composition des tableaux. La modernité qu'il apporta à la peinture mis fin à la première renaissance pour entrer dans l'âge classique.

Après Raphaël et son entrée au sommet du panthéon des plus grands peintres, les artistes n'auront de cesse de chercher de nouvelles manières de représenter la nature et les hommes. Cela donnera naissance au dernier courant de la renaissance : le maniérisme.

...et encore plus de ressources sur le site de notre partenaire The Museum Channel

À son époque

ART
en italie
Pérugin
Léonard de Vinci
Michel-Ange

en Europe du nord
Jérôme Bosch
Gérard David

MUSIQUE
Johannes Ockeghem

POLITIQUE
en France
Charles VIII
Louis XII
François Ier

Italie
Papes Léon X et Julles II
Savonarole à Florence de 1494 à 1498
 

L'œuvre

de Raphaël

Raphael - catherineRaphael - francoisRaphael - fornarinaRapahel - velata
Visitez la galerie

Galerie : Raphaël

Quitter la galerie
Raphaeil -  couronnementRaphael - cricifisionRaphael - mariageRaphael - madoneRaphael - madoneRaphael - hommeRaphael - gracesRaphael - georgesRaphael - georgesRaphael - autoportraitRaphael - petiteRaphael - canigianiRaphael - tombeauRaphael - jardiniereRaphael - bridgewaterRaphael - belvedereRaphael - catherineRaphael - doniRaphael - doni2Raphael - disputeRaphael - athenesRapahel - parnasseRaphael - heliodoreRaphael - saint pierreRaphael - bolsenaRaphael - IncendieRaphael - AlidosiRaphael - galatéeRapahel - julesRaphael - sixtineRapahel - impannataRapahel - castiglioneRapahel - velataRaphael - bibienaRaphael - leonRaphael - fornarinaRaphael - autoportraitRaphael - francoisRaphael - transfiguration

Le couronnement de la Vierge
1503

Crucifixion avec la Vierge et les saints
1503

Le mariage de la Vierge
1504

Madone à l'enfant entourée de saints
1505

Madone à l'enfant, st-Jean Baptiste et st-Nicolas
1505

Jeune homme à la pomme
1505

Les trois grâces
1505

Saint-Georges luttant avec le dragon
1505

Saint-Georges terrassant le dragon
1506

Autoportrait
1506

Petite madone Cowper
1506

Sainte famille Canigiani
1507

La mise au tombeau
1507

La belle jardinière
1507

Madone Bridgewater
1507

Madone du belvédère
1507

Sainte Catherine
1507

Portrait d'Agnolo Doni
1507

Portrait de Maddalena Strozzi Doni
1507

La dispute du saint sacrement
1509

L'école d'Athènes
1510

Le Parnasse
1511

Héliodore chassé du temple
1512

La délivrance de saint-Pierre
1513

La messe de Bolsena
1513

L'incendie du Borgo
1517

Portrait du cardinal Alidosi
1510

Le triomphe de Galatée
1511

Portrait du pape Jules II
1512

Madone Sixtine
1514

Madonna dell'Impannata
1514

Portrait de Baldassare Castiglione
1515

La Donna Velata
1515

Portrait du cardinal Bibbiena
1516

Portrait de Léon X avec deux cardinaux
1518

La Fornarina
1518

Autoportrait avec un ami
1518

La grande sainte famille de François Ier
1518

La transfiguration
1520

Raphaeil -  couronnementRaphael - cricifisionRaphael - mariageRaphael - madoneRaphael - madoneRaphael - hommeRaphael - gracesRaphael - georgesRaphael - georgesRaphael - autoportraitRaphael - petiteRaphael - canigianiRaphael - tombeauRaphael - jardiniereRaphael - bridgewaterRaphael - belvedereRaphael - catherineRaphael - doniRaphael - doni2Raphael - disputeRaphael - athenesRapahel - parnasseRaphael - heliodoreRaphael - saint pierreRaphael - bolsenaRaphael - IncendieRaphael - AlidosiRaphael - galatéeRapahel - julesRaphael - sixtineRapahel - impannataRapahel - castiglioneRapahel - velataRaphael - bibienaRaphael - leonRaphael - fornarinaRaphael - autoportraitRaphael - francoisRaphael - transfiguration