Hogarth (William)

Le lever de la comtesse - détail
L'héritage - détail
La prison - détail
La marchande de crevettes - détail
Les enfants du docteur Graham - détail

Né en 1697 à Londres - Mort en 1764 à Londres
Nationalité : anglaise
Attaché au courant : Ecole anglaise du siècle des lumières


De ses origines modestes, William Hogarth gardera toute sa vie le goût pour la représentation des gens de petite condition. Son succès et sa reconnaissance auprès de la bourgeoisie ne le détourneront pas d'une peinture de genre à laquelle il donne des accents satiriques sans toutefois tomber dans l'excès de la caricature.

Son style libre, onduleux et à la touche empâtée lui permet d'utiliser la déformation pour exprimer un message moral, souvent moqueur, avec lequel il dénonce la débauche, la corruption ou la superficialité de ses contemporains et plus particulièrement de la bourgeoisie anglaise. La dénonciation, bien qu'impitoyable, se présente d'une manière comique et ainsi ne laisse pas apparaître de sentiment d'agressivité vis à vis de ses sujets.

Il débute sa carrière en se formant dans l'atelier du graveur James Thornhill où il acquière une réputation grâce à ses gravures et illustrations jugées subversives avant d'aborder la peinture vers 1728. Il fréquente les milieux littéraires et les artistes de théâtres pour lesquels il voue une véritable passion. Cela restera présent toute sa vie dans sa peinture qu'il compose comme des scènes de théâtre au sein de décors particulièrements expressifs.

Hogarth réalise plusieurs portraits d'une grande qualité bien que ce genre ne corresponde pas principalement à ce qu'il cherche à exprimer dans son travail. C'est en associant la peinture d'histoire avec la scène de genre qu'il trouve sa véritable voie. Après lui, les genres dits mineurs trouveront leurs lettres de noblesse dans la peinture anglaise. Il pose ainsi les base d'un style qui se démarque du rococo européen et qui sera repris après lui par Reynolds, Gainsborough, William Turner...
Son engagement "politique" aboutira à la création d'une loi par le parlement dont le tenant peut-être considéré comme l'ancêtre des droits d'auteur.

En 1753 il écrit un ouvrage sur la beauté dans lequel il vante les mérites de la ligne serpentine et remet en question le style classique officiel imposé par l'Académie.
Hogarth devient peintre de la cour en 1757 sous les règnes de George II et George III. Il le restera jusqu'à sa mort en 1764.

L'héritage artistique qu'il lègue à ses suiveurs fait de lui le fondateur de l'école de peinture anglaise qui aboutira avec Reynolds, Copley ou encore Benjamin West à la naissance du néo-classicisme.

À son époque

ART
en italie

Tiepolo
Canaletto

en France
François Boucher
Jean-Honoré Fragonard

en Angleterre
Thomas Gainsborough
Joshua Reynolds

MUSIQUE
Haendel, Bach, Vivaldi

POLITIQUE
en France

Charles XIV
Louis XV

Angleterre
Formation du royaume de Grande-Bretagne qui réunit les royaume d'Ecosse et d'Angleterre.

George I
George II

L'œuvre

de William Hogarth

Hogarth - magistratsHogarth - crevettesHogarth - mm8Hogarth - cr3
Visitez la galerie

Galerie : Hogarth (William)

Quitter la galerie
Hogarth - tempeteHogarth - docteurHogarth - gueuxHogarth - cr1Hogarth - cr2Hogarth - cr3Hogarth - cr4Hogarth - cr5Hogarth - cr6Hogarth - cr7Hogarth - cr8Hogarth - coramHogarth - crevettesHogarth - greyHogarth - enfantsHogarth - couturierHogarth - mm1Hogarth - mm2Hogarth - mm3Hogarth - mm4Hogarth - mm5Hogarth - mm6Hogarth - mm7Hogarth - mm8hogarth - autoportraitHogarth - gareHogarth - porteHogarth - ce1Hogarth - ce2Hogarth - ce3Hogarth - ce4Hogarth - acteurHogarth - magistratshogarth - autoportraithogarth - vertu

La tempête
1728

Portrait du docteur Benjamin Hoadly
1730

L'Opéra des Gueux
1731

La carrière d'un roué
L'héritage

1732

La carrière d'un roué
Le lever

1732

La carrière d'un roué
L'orgie

1733

La carrière d'un roué
Arrêté pour dettes

1733

La carrière d'un roué : Marié à une vielle héritière
1734

La carrière d'un roué
La maison de jeux

1734

La carrière d'un roué
La prison

1735

La carrière d'un roué
La maison de fous

1735

Portrait du capitaine Thomas Coram
1740

La marchande de crevettes
1740

Les enfants Grey
1740

Les enfants du docteur Graham
1742

Chez le couturier
1744

Le mariage à la mode
Chez le charlatan

1744

Le mariage à la mode
Le contrat

1744

Le mariage à la mode
Le repas de noces

1744

Le mariage à la mode
Le bal

1744

Le mariage à la mode
Le petit déjeuner

1744

Le mariage à la mode
Le lever de la comtesse

1744

Le mariage à la mode
La mort du comte

1744

Le mariage à la mode
La mort de la comtesse

1744

Autoportrait
1745

Le départ pour la gare de Finchley
1745

La porte de Calais
1749

La campagne électorale
Le banquet

1754

La campagne électorale
La brigue des votes

1754

La campagne électorale
Le vote aux Hustings

1754

La campagne électorale
Les élus portés en triomphe

1754

Portraits de l'acteur Garrick et de sa femme
1757

Les magistrats
1758

Autoportrait
1758

La vertu en danger
1759

Hogarth - tempeteHogarth - docteurHogarth - gueuxHogarth - cr1Hogarth - cr2Hogarth - cr3Hogarth - cr4Hogarth - cr5Hogarth - cr6Hogarth - cr7Hogarth - cr8Hogarth - coramHogarth - crevettesHogarth - greyHogarth - enfantsHogarth - couturierHogarth - mm1Hogarth - mm2Hogarth - mm3Hogarth - mm4Hogarth - mm5Hogarth - mm6Hogarth - mm7Hogarth - mm8hogarth - autoportraitHogarth - gareHogarth - porteHogarth - ce1Hogarth - ce2Hogarth - ce3Hogarth - ce4Hogarth - acteurHogarth - magistratshogarth - autoportraithogarth - vertu